Le blues

Dernière mise à jour : 21 août 2021


Quelles sont les origines du Blues?

Le Blues est né dans le Delta du Mississippi post-esclavagiste. Les conditions de vie des Afro-Américains restent proches de celles de l’esclavage, très laborieuses et même dangereuses pour ces nouveaux citoyens certes mais de seconde zone. Les Noirs ne sont plus des valeurs marchandes. Ils sont plus facilement jetés en prison ou pire, lynchés, pendus à un arbre à la moindre suspicion, sans preuves ni jugement.

Toutefois, des changements majeurs sont intervenus dans la vie de cette population récemment libre : la possibilité de s’éduquer, la liberté de voyager et la souveraineté de leur vie sexuelle!!! Beaucoup partiront vers le Nord, fuyant le Sud raciste pour rejoindre la vie ouvrière. C’est la grande migration vers les grandes villes industrielles comme Chicago, Detroit, Boston et New-York.

C’est donc dans ce contexte social que le Blues apparaît dans le sud des Etats-Unis. Le voyage, les relations homme-femme et les difficultés sociales sont les thèmes favoris abordés dans cette musique à l'instar de la chanson réaliste européenne de la même époque.

Tout comme le Negro-Spiritual, le Blues est l'enfant naturel du Work Song. Ce chant entonné par les esclaves et leurs descendants pour se donner du courage au travail mais aussi pour communiquer et faire passer des messages codés sous le nez les maîtres et contremaîtres qui les surveillent. Ce qui donnera au Blues son côté double sens ou message caché sous un texte qui paraît simple au premier abord. La particularité du Work Song essentiellement vocale et souvent improvisée, vient de la tradition africaine d'avoir un chanteur lead qui propose et des choristes qui répondent. Le Blues reprend cette même technique à la différence que la réponse au chant lead est instrumentale.


Le Blues est le père de toutes les musiques populaires qui se créent au cours du 20ème siècle aux Etats-Unis. Le Jazz, le Boogie Woogie, la Country Music, le Blues électrique de Chicago, le Rock ’N’ Roll, le Rhythm and Blues…




Le Blues est aussi créole avec le groupe Delgrès créer en 2016 et déjà récompensé d'une victoire de la musique en 2019.



Le Blues classique du début du 20ème siècle fut aussi féminin que masculin avec des chanteuses tels que Ma Rainey, Alberta Hunter, Sophie Tucker, Ida Cox, Slippie Wallace et toutes les Smith... Bessie, Mamie, Sarah, Trixie! N'ayant pourtant aucun lien de parenté entre elles. Dès 1920 avec le tout 1er enregistrement de Blues par Mamie Smith "Crazy Blues", ces voix douces, rauques, puissantes, claires, ont inondé les rues des grandes villes, s'écoulant à plusieurs milliers d'exemplaires, les disques des Blueswomen enrichissent les labels de cette toute nouvelle industrie.


Si Ma Rainey fut surnommée la mère du Blues, on dit de Robert Johnson qu'il en est le père.

Ce musicien exceptionnel, qui traîne derrière lui la légende d’avoir vendu son âme au diable, a inspiré de nombreux artistes mondialement connus aujourd’hui à commencer par les 3 Kings, B.B. King, Albert King et Freedie King.

L’engouement des jeunes dans années 60 pour la réédition de vieux disques, redonne au Blues ses lettres de noblesse, avec des artistes de toutes les couleurs et de tous genres tels que Muddy Water, Buddy Guy, Jimmy Hendrix, Janis Joplin, Les Rolling Stone, John Lee Hooker, Stevie Ray Vaughan, Etta James couronnée de 6 grammy Awards et pas moins de 17 Blues Music Awards. De jeunes rockeurs anglais arrivent aux Etats -Unis en quête d'authenticité, suivant les traces de ces vieux joueurs de Blues tombés dans l'oubli.

Le Blues est proche du peuple, touche au cœur. Populaire dans le sens premier du terme, il parle de nous simplement, c’est la raison pour laquelle il continue d’exister. Sa forme simple de 12 mesures et 3 accords offre la possibilité de toutes les sophistications, un terrain de jeu propice à la création musicale. Le Blues porte en lui à la fois la simplicité et la complexité qui est la nature même de l’expérience de notre passage sur terre.


Alberta Hunter, née le 1er Avril 1895, a traversé le 20ème siècle pour nous offrir le magnifique témoignage d'une authentique Blueswoman, avec ce concert filmé en 1982.











73 vues1 commentaire